25 janvier 2019, Commentaires Commentaires fermés sur 750 dirigeants réunis pour une année qui bouge

Le territoire bouge ! Les 750 dirigeants réunis autour du Medef et de ses partenaires ont pu découvrir que, malgré les difficultés, malgré les charges et les réglementations toujours trop pesantes, les entreprises du territoires se battent, innovent, se transforment.

Une belle soirée qui a montrée l’unité du territoire, en présence de la présidente de la Région Christelle Morançais, du président du Département Philippe Grosvalet, de la présidente de Nantes Métropole et des députées Valérie Oppelt et Aude Amadou.

Les dirigeants de STIA (William Wafo) et UPRIGS (Pascal Fourtoy), ont témoigné de leur évolution digitale, ceux d’Aplix (Oana Balestat, DRH), Armor (Hubert de Boisredon) et ATC Watt (Béatrice Wattiau) de leur évolution RSE, et Zéro Gâchis (Christophe Menez) et Nacelle 44 (Barbara et Laura Augris) ont raconté leur croissance rapide ou maitrisée.

La soirée animée par le journaliste Clément Lesort a démarré par une intervention de Walter Bouvais sur le thème « De nouveaux business modèles RSE sont possibles ! ». Il a, à la fois alerté les participants sur l’état de notre planète, mais aussi leur a fait voir que l’espoir pour sauver notre monde pourra venir des solutions inventées par les entreprises.

dig

Le président du Medef 44 Patrick Cheppe a invité l’assistance à regarder la France de l’étranger où on a du mal à comprendre le mouvement social qui se passe en France et notre difficulté à nous réformer. Il a surtout insisté à travailler collectivement sur l’équité qui doit exister entre les différentes catégories qui s’opposent trop souvent : ruraux et urbains, jeunes et vieux, actifs et chômeurs, ceux qui ont accès au numérique et les autres, ceux qui peuvent faire du télétravail et ceux qui sont postés, etc.

Un administrateur de la CPME, William Wafo, patron de STIA est intervenu également et le président de la CCI Yann Trichard a conclu la soirée d’abord en rappelant que la Loire-Atlantique restait un territoire particulièrement dynamique par rapport aux autres, mais que quelques grands dossiers d’aménagement restaient à traiter : l’aménagement de l’aéroport, le blocage du périphérique nantais, l’avenir de la centrale de Cordemais, les liaisons ferroviaires…

Autour d’un cocktail préparé par Le Carré des Délices, la soirée s’est terminée par un long moment d’échanges et d’amitié.