19 février 2016, Commentaires Commentaires fermés sur CléA : une certification interprofessionnelle sur les savoirs communs

logo clicdroit medef

L’actualité formation :

CléA : une certification interprofessionnelle sur les savoirs communs

CléA – nouveau nom du socle commun de connaissances et de compétences professionnelles – est une certification interprofessionnelle permettant aux recruteurs de valider les connaissances et compétences dans 7 domaines de savoirs communs à tous secteurs d’activités : communication en français, raisonnement mathématique, information et communication numérique, gestes, postures et règles HSE mais aussi savoir travailler en toute autonomie et en équipe, et apprendre à apprendre tout au long de la vie.

CléA a été officiellement lancée le 21 janvier 2016, la certification est gratuite et la formation permettant d’acquérir le niveau exigé est éligible au CPF. Issue d’une co-production des partenaires sociaux réunis au sein du COPANEF cette certification a pour objectif d’améliorer l’employabilité des actifs (salariés et demandeurs d’emploi).

Quelles sont les étapes ?

Il y a une évaluation préalable pour considérer les acquis et les manques de l’actif. En fonction des résultats obtenus, un programme de formation est défini selon le(s) module(s) non validé(s) pour combler ses lacunes. A noter que Cléa est composée de 7 compétences clés et une évaluation finale permettra d’obtenir ou non la certification Cléa (75% des points sont nécessaires pour être admis).

Au niveau national, 6 habilitations interprofessionnelles ont été validées : Réseau APP, Réseau AFPA, le groupement 2A2C, la fédération nationale UROF, le réseau des GRETA, et l’INFREP.

Sur le plan régional, la commission d’examen s’est réuni fin d’année 2015 dans le but d’habiliter des organismes régionaux à la certification CléA. La méthodologie mise en œuvre pour examiner les dossiers réceptionnés est basée sur une grille d’analyse construite sur les principes suivants :
– Respecter le cahier des charges établit par le COPANEF,
– Proposer une offre de services répondant aux référentiels de compétences et de certification,
– Avoir un maillage territorial qui facilite l’accès à un organisme habilité,
– Avoir de l’expérience et des références dans les domaines.
5 organismes ont été retenus : Institut Sesame, Envol, Devenirs, Cifor Ouest, et Cap savoirs.

3 organismes sont en attente de complément d’informations et 7 dossiers ont été refusés.

Pour en savoir plus

Contact : nlermite@medef-paysdelaloire.fr