17 juin 2019, Commentaires Commentaires fermés sur COMPTE RENDU DU CLUB RH DU 6 JUIN 2019

Compte rendu CLUB RH du 6 juin 2019

Le sport en entreprise est-il un outil efficace au service de la QVT ?

Aujourd’hui, seule une entreprise sur quatre propose d’exercer une pratique sportive pendant les heures de travail, alors qu’elle présente de nombreux avantages pour les entreprises et les salariés. Trois angles ont été traités lors du CLUB RH, organisé par le MEDEF 44 et coanimé par Jean BUREAU et Thierry PLACE, le 6 juin 2019, en partenariat avec la Commission Sport & Entreprise.

  • Le sport, un outil au service de la gestion des ressources humaines.

A travers leurs expériences au sein de leurs entreprises, Hervé LESAGE, DRH du Groupe THE LINKS, et Vincent COUTANSAIS, Président de FIZIX, ont pu rappeler que le sport est un moyen d’interaction, de cohésion d’équipe et de création d’une unité de corps en entreprise.

Ces derniers ont également apporté des conseils pour lever les freins budgétaires et sanitaires à la pratique sportive. Par exemple, la réduction de l’investissement du matériel sportif au profit de l’installation de douches et la participation des salariés par le biais d’une cotisation permettent d’obtenir un meilleur taux de participation.

  • Le sport au service du bien-être dans l’entreprise.

Le bien-être des salariés grâce au sport a notamment pu être évoqué dans les interventions de Virgile BELLANGER, Responsable des Conditions et Qualités de vie chez MANITOU GROUP, et Maÿlis DE PORET, Dirigeante de VEO SYNERGIES et Co-présidence de la Commission sport du MEDEF 44.

Le sport se révèle être un outil réellement efficace permettant d’accentuer la bonne image de l’entreprise tout en améliorant le bien-être en entreprise et corrélativement la hausse de la productivité.

  • Le sport au service de la prévention des risques professionnels.

Par suite des interventions de Sébastien BOLLE, Référent RSE CFE-CGC UR Pays-de-la-Loire ainsi que Julien MORINAY, Directeur commercial adjoint du Cabinet CHESNEAU, deux problèmes majeurs dans l’entreprise ont pu être évoqués : le turn over et l’absentéisme. Ce dernier représente un coût, pour l’année 2017, de plus de 100 milliards €.

Ces deux problèmes peuvent être contrés par la pratique sportive. Cette dernière permet d’améliorer la santé des salariés, de diminuer le stress de 73%, de rallonger l’espérance de vie (3 ans) et surtout de diminuer le nombre d’arrêts maladie.

Le sport peut-être d’une grande efficacité dès lors qu’il est coconstruit avec l’ensemble des partenaires de l’entreprise. Le sport en entreprise ne doit pas être imposé. Il se pratique par adhésion. D’ailleurs, les complémentaires santé proposent aujourd’hui des dispositifs de prévention incluant le sport, pour permettre d’améliorer la Qualité de Vie au Travail (QVT) des salariés et dirigeants Français.

Présentation du CLUB RH du 6 juin 2019

Derniers articles Medef 44