1 décembre 2017, Commentaires Commentaires fermés sur Notre-Dame-des-Landes : les Français demandent au gouvernement de respecter la volonté démocratique

Le Medef Loire-Atlantique se félicite des résultats du sondage IFOP paru mercredi 29 novembre dans Paris Match, qui confirme s’il en était besoin, l’urgence de se décider en faveur du transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

– 54% des habitants de Loire-Atlantique confirment leur volonté exprimée lors du référendum de juin 2016, de voir l’aéroport transféré à Notre Dame des Landes.

– 74% des Français interrogés appuient cette volonté des habitants du territoire et souhaitent qu’elle soit respectée par le Gouvernement.

– 54% des Français disent que le Président Macron doit tenir son engagement et lancer les travaux.

– 76% s’expriment en faveur du respect de la démocratie et donc de la voix exprimée par le référendum.

– 58% jugent légitime le recours aux forces de l’ordre pour évacuer la ZAD.

– 84% estiment qu’il s’agit d’une décision qui dépasse les clivages traditionnels et qui est d’intérêt public.

Ces avis clairs et nets arrivent à point nommé au moment où le Gouvernement doit rendre sa décision. Il convient de respecter le processus administratif, les décisions de justice et le vote du référendum. C’est le sens de la démocratie et celui de l’intérêt général.

Cette infrastructure est capitale car elle en commande beaucoup d’autres (franchissements de Loire, liaison ferroviaire Nantes Rennes…). Ce projet économique, écologique, et géré de façon raisonnable pour les finances publiques, est un vecteur de développement pour tout l’Ouest, d’autant que l’aéroport actuel bat tous les records de progression d’activité. « Placé au cœur des deux capitales économiques du grand Ouest, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes constitue une infrastructure cruciale pour faciliter les échanges avec l’Europe et le monde et donc pour favoriser le développement des entreprises et de l’emploi », souligne Patrick Cheppe président du Medef Loire-Atlantique.

Le Medef 44 demande instamment au Premier Ministre et au Président de la République de respecter la voix du peuple ainsi que leurs engagements antérieurs en décidant le transfert de l’aéroport à Notre Dame des Landes.

 

Contact Presse : Vincent Combeuil – vcombeuil@medef44.fr – 02 40 20 11 80