DCNS teste la réalité augmentée pour la construction de ses navires

21 mars 2017, Commentaires Commentaires fermés sur DCNS teste la réalité augmentée pour la construction de ses navires

DCNS présentera, à l’occasion du salon Laval Virtual du 22 au 26 mars, une application de réalité augmentée permettant de visualiser et de contrôler l’état d’avancement du montage d’équipements lors du chantier de construction d’un navire. Actuellement testée in situ sur les sites DCNS de Lorient et de Cherbourg avec des équipes de production, cette application est développée dans le cadre du projet coopératif NASIMA*. Ce dernier associe notamment DCNS Research entité située sur le Technocampus Océan de Bouguenais, près de Nantes, en partenariat avec la société Diota.

Réalité augmentée

Réalité augmentée
Photo : Marc ROGER

La réalité augmentée est l’une des briques technologiques de l’usine du futur, un des axes de R&D prioritaires pour DCNS. « Il s’agit de mettre à disposition des opérateurs, à bord des navires ou en atelier, des données numériques appropriées lors des phases de montage, de contrôle, de maintenance ou de manutention », explique Yann Bouju, responsable de projets réalité virtuelle et augmentée à DCNS.

 

Une présentation à Laval Virtual, des tests à Lorient et Cherbourg

La première présentation de cette innovation auprès du grand public se déroulera sur le stand de Diota, dans la cadre du salon Laval Virtual 2017, qui se tient du 22 au 26 mars. Un démonstrateur présentera une application de la réalité augmentée pour du contrôle de présence d’équipements. Il permettra aux visiteurs d’expérimenter un cas de suivi d’avancement du montage de la coque d’un navire.

Cette application est actuellement en test sur deux blocs d’une frégate FREMM en construction à Lorient et sur un tronçon représentatif des contraintes d’un sous-marin à Cherbourg.

La mise sur le marché de l’application est prévue d’ici deux ans.

réalité virtuelle

Réalité virtuelle

*NASIMA est un projet de recherche & développement soutenu par le Fonds unique interministériel (FUI). Lancé en septembre 2015, il s’achèvera au premier semestre 2018. Il réunit un consortium composé de partenaires technologiques, industriels et utilisateurs finaux comme DCNS. Diota assure la direction de projet.

Derniers articles Medef 44