Entreprises 44 - Abonnement et tarifs publicitaires 2018

logoentreprises44

Porte-parole des entreprises, le magazine d’informations économiques et sociales du Medef 44, Entreprises 44, vous informe sur l’essentiel de l’actualité économique du territoire. 

Il est diffusé à 5 000 exemplaires en Loire-Atlantique et départements limitrophes. Son lectorat est constitué de dirigeants, cadres supérieurs, responsables économiques, élus de collectivités locales, responsables de l’enseignement secondaire et supérieur.

Diffusé par routage Poste nominatif, il est également déposé dans 25 lieux stratégiques sur Nantes et périphérie : CCI, CCIR, CCO, Tribunal de Commerce, Conseil Régional, restaurants d’affaires, hôtels à clientèle d’affaires, agences bancaires, concessionnaires automobiles…

 Vous y trouverez l’actualité du Medef 44 et du Medef national, des informations sur les adhérents du Medef 44, les nouveaux adhérents, des informations économiques locales, des offres et demandes d’emploi, des offres de reprise, les principales réunions en Loire-Atlantique.

TARIFS PUBLICITÉ

Télécharger l’offre publicitaire de mai 2018
Télécharger l’offre publicitaire de juin 2018
Télécharger l’ordre d’insertion publicitaire
Télécharger l’ordre d’insertion digitale

 


Numéro spécial entreprises44 (Parution mai 2018)


Le déménagement du Medef 44 a été l’occasion d’exhumer les archives de l’organisation patronale et de plonger le regard dans ses racines. Ont ainsi été mis au jour 100 ans d’initiatives, de réflexions, de revendications. On constate que le mouvement patronal a bien souvent initié les grandes initiatives, les grandes infrastructures. Il y a au moins toujours imprimé une forte marque. Il a fédéré bon nombre de projets de territoire sur un mode collaboratif, ce “jeu à la nantaise” avant même
qu’on lui donne ce nom.

Au fil des décennies quelques grandes figures émergent auxquelles nous rendons hommage. Les archives du Medef de Loire-Atlantique regorgent de pièces originales. On y trouve consignés tous les procès verbaux depuis l’origine de l’organisation générale du mouvement patronal en France. À l’instar de la CGPF, Confédération du Patronat Français, la déclinaison locale en est le CGPN, Confédération du Patronat Nantais puis l’Office Départemental des Groupements Patronaux de Loire Inférieure.

L’animation et la mise en œuvre de l’expansion économique locale est confiée aux entrepreneurs qui se regroupent au sein de l’AICAO, association industrielle, commerciale et agricole de l’Ouest qui rayonne du Morbihan à l’Indre et Loire. On retrouve des industriels comme Amieux, Lévesque, Paris, Haentjens, Cossé qui s’attellent au développement des ports de Nantes et de Saint-Nazaire, à la modernisation des voies ferrées mais également à la création d’habitations bon marché et de jardins ouvriers en vue d’améliorer la condition sociale des salariés. Un service social interentreprises est créé
sous l’égide d’un patron nantais qui marquera l’histoire : Émile Decré.
Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, les “jeunes turcs” de l’économie locale prennent en main le Centre des Jeunes Patrons. Ils ont pour nom Gilles Bouyer et Michel Decré… Au côté de personnalités comme Lionel Cossé et Georges Drouin, ils seront les “sabras” de l’OFPATIN (Office Patronal de Loire Inférieure), du GIPLA (Groupement Patronal de Loire-Atlantique) avant de présider aux destinées de l’UPLA (Union Patronale de Loire Atlantique), puis de laisser leur place à une nouvelle génération de plus en plus féminisée.

De l’ENITIAA au pôle EMC2, de Ouest Atlantique à la Maison Radieuse de Rezé, du musée des Salorges des frères Amieux à la création du CCO, les patrons de Loire-Atlantique ont fortement contribué à l’expansion  économique et au rayonnement du territoire.


Numéro spécial entreprises44 (parution Juin 2018)


Le 5 juillet 2018, à Nantes, l’Université Jules Verne rassemblera près de 800 personnes : chefs d’entreprises, cadres, salariés et toutes personnes sensibles à l’entrepreneuriat et à la croissance de notre territoire. Une journée riche d’échanges et de réflexions portée par 42 clubs et réseaux d’entreprises. C’est une initiative unique qui montre une capacité exemplaire à rassembler les énergies pour mieux les enrichir mutuellement.

Cette année, ces 42 structures ont choisi d’ouvrir un grand débat autour d’une thématique commune. Dans une économie digitalisée, qui s’accélère et nous pousse à aller toujours plus vite, comment ne pas entrer en surrégime ?

Mais la vitesse est-elle toujours synonyme de performance de l’entreprise ? Le ralentissement, un agenda maitrisé, une action murement réfléchie ne sont-ils pas les meilleurs atouts de la réussite ; et sans doute les meilleurs facteurs d’épanouissement pour les dirigeants et les salariés ?

Imaginons comment apprivoiser le temps qui nous bouscule, maitriser l’omniprésence des procédures, affirmer une stratégie qui donne son tempo à l’entreprise.

Regardons comment font les autres ; le temps est-il vécu de la même manière dans d’autres cultures ? Et jusqu’au où aller dans le slow ? Croissance ou décroissance ; peut-on ralentir sans se faire distancer ?  Ensemble, cherchons les moyens de se donner du temps et de lui donner du sens.

Ces conférences, ateliers et tables rondes portant sur cette thématique essentielle à l’entreprise seront animés par des intervenants choisis pour leur qualité, leur expertise et leur créativité


Derniers articles Medef 44