9 février 2018, Commentaires Commentaires fermés sur Inauguration du Technocampus Alimentation

Une plateforme d’innovation, de recherche et de développement mutualisée, dédiée aux acteurs de la filière agroalimentaire

Inauguré ce 1er février par Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire et Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole, le Technocampus Alimentation est le 4eéquipement structurant, s’inscrivant dans une dynamique globale d’innovation et de recherche industrielle, pour soutenir la filière et développer les réseaux sur le territoire.

 

Le projet de Technocampus Alimentation est né en 2014 à Nantes, avec l’idée de réunir au sein d’un même lieu, un ensemble des compétences, équipements et moyens régionaux sur la thématique de l’alimentation.

Le Technocampus Alimentation, centre de transfert et de développement, a pour ambition de renforcer la compétitivité de cette filière clé en facilitant l’accès à l’innovation, en soutenant le développement d’activités à haute valeur ajoutée et ainsi aider les industriels à produire l’alimentation de demain. L’enjeu est d’améliorer l’alimentation d’une population en forte croissance, en respectant le plaisir, le goût, la nutrition et la santé, tout en conservant les propriétés naturelles des aliments, et en proposant un mode de consommation pratique à des prix accessibles.

Situé à la Géraudière, à proximité de l’INRA (Institut national de recherche agronomique), d’ONIRIS (École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation) et de la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique, le Technocampus Alimentation est conçu comme une vitrine de la filière agroalimentaire régionale. Ce projet est porté par le Conseil régional des Pays de la Loire et Nantes Métropole.

Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire, relève : « Rassembler en un même lieu, entreprises, start up, chercheurs et enseignants du supérieur, c’est faciliter les échanges par plus de proximité entre ces acteurs, et donc favoriser l’innovation, source de développement d’un secteur essentiel à l’économie régionale. L’Agroalimentaire est en effet le premier secteur industriel régional. L’esprit du lieu repose donc sur le principe du partage des savoirs, des énergies, des intelligences académiques et industrielles, au profit de l’essor d’une économie mutualiséeCette dynamique efficace a déjà fait ses preuves dans le domaine des Composites, celui de l’industrie navale et de l’énergie marine et celui de la réalité virtuelle avec trois autres Technocampus. Aujourd’hui, le secteur de l’agri-alimentaire peut également bénéficier de cet effet d’entrainement, et c’est une opportunité à saisir pour notre territoire et ses acteurs. La Région des Pays de la Loire s’inscrit dans une démarche d’innovation agri-alimentaire, et accompagne toute la filière à la pointe de la recherche afin de soutenir sa croissance dans le respect du bien-être collectif. »

« L’alimentation est l’affaire de tous, entreprises, chercheurs, citoyens, collectivités, associations, institutions… Avec ce Technocampus, fruit de l’intuition et de l’engagement collectif de Cap Aliment, les acteurs de la filière agro-alimentaire préparent les réponses scientifiques et industrielles au grand défi de l’alimentation de demain. Au nord de Nantes, sur le campus de la Géraudière, ils participent maintenant d’une offre immobilière et de services complète, d’un continuum allant de la recherche à l’entreprise, start-up, PME ou grand groupe, en passant par la formation. Au sud de Nantes, à Rezé, le pôle agro-alimentaire et le MIN (ouverture début 2019) complètent cette offre et positionnent Nantes comme territoire en capacité de répondre aux demandes de toutes les entreprises de la filière. La même logique préside au regroupement des acteurs des industries culturelles et créatives sur l’Île de Nantes, à ceux du manufacturing sur le pôle d’innovation Jules Verne et, demain, à ceux de la santé sur le quartier hospitalo-universitaire. Cette dynamique et cette lisibilité profitent à l’emploi, c’est ma priorité. Sur l’alimentation, la dynamique des acteurs économiques participe d’un mouvement de tous les acteurs concernés, engagés aujourd’hui dans l’écriture de notre Projet Alimentaire Territorial, qui définira une politique globale du territoire et que je présenterai à l’automne prochain. Ce projet, défini avec les 24 communes, est un bel exemple de ce que peut créer l’alliance des territoires, au service d’objectifs communs pour construire un système alimentaire responsable et efficace » a déclaré Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole.

Le Technocampus regroupe à ce jour les entreprises Capsulae, Foodinnov Development, Weenat, le centre technique Tecaliman, des organisations professionnelles, des structures d’appui de la filière, les associations LIGERIAA et Cap Aliment, Valorial en Pays de la Loire, l’IFRIA Pays de la Loire et Bretagne, PAO, Végépolys et des start-ups.

Ces occupants sont en lien avec les industriels régionaux de l’agroalimentaire auxquels ils peuvent proposer toute une gamme de solutions, en particulier pour leurs projets de recherche, et ce, à toutes les étapes du développement : partenariat scientifique ou technique, montage de projets structurants, information sur les soutiens publics envisageables.

Occupé depuis décembre 2017, le bâtiment Technocampus Alimentation propose plus de 2 200 m² de bureaux, laboratoires et plateforme technique. Le budget de l’opération s’élève à 5 millions d’euros, dont près de 3 millions financés par la Région des Pays de la Loire, 1,2 millions attendus de l’Union Européenne via les fonds FEDER et 950 k€ de Nantes Métropole.

Une partie des locataires s’y est installée en décembre 2017.

 

Derniers articles Medef 44