Le Département et FACE Loire-Atlantique s’engagent pour accompagner les allocataires du RSA vers l’emploi

14 octobre 2020, Commentaires Commentaires fermés sur Le Département et FACE Loire-Atlantique s’engagent pour accompagner les allocataires du RSA vers l’emploi

Job Academy RSA : la 4e promotion lancée en partenariat avec le Département

Début 2020, 67% des chercheurs d’emploi de la 3ème promotion Job Academy RSA, soit 8 personnes étaient en poste (en CDI ou contrat de 6 mois et plus) au terme d’un parcours d’accompagnement de 9 mois sur mesure via un parrainage. Cette promotion lancée en avril 2019 a permis à 10 personnes d’avoir une expérience professionnelle durant l’accompagnement proposé par FACE Loire-Atlantique.

Un résultat satisfaisant qui a encouragé le Département à faire à nouveau confiance à l’association FACE Loire-Atlantique pour renouveler cette action particulièrement dans un contexte de crise sociale due au Covid-19.

Le 7 octobre 2020 à l’Hôtel du Département, FACE Loire-Atlantique et le Département de Loire-Atlantique, lancent la 4ème promotion Job Academy RSA en présence de Philippe Grosvalet, président du Département, Lyliane Jean, vice-présidente du Département déléguée à l’insertion et à l’action sociale de proximité, et Louis Savary, vice-président de FACE 44.

Les candidats de cette nouvelle Job Academy rencontrent pour la première fois leurs parrains et marraines, professionnels d’entreprises locales qui les accompagneront pendant quatre mois, un format plus dense pour accéder rapidement au poste recherché.

Lancement de la 4e promotion Job academy avec la fondation Face. (crédit Paul Pascal – Département de Loire-Atlantique)

Cette année, la Job Academy à destination d’allocataires du RSA, menée conjointement par FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Loire-Atlantique et le Département va permettre à douze personnes d’être accompagnées et de bénéficier d’un soutien à leur recherche d’emploi par l’engagement des entreprises du réseau de FACE Loire-Atlantique.

Pendant plusieurs mois, ces douze chercheurs d’emplois vont bénéficier d’un parcours d’accompagnement sur mesure via un parrainage répondant à leurs besoins : job dating, forums, positionnement sur des recrutements, contrats de professionnalisation…

Ces candidats de tout profils (de diplômé équivalent CAP à Bac+ 5), recherchent un emploi avec des projets professionnels très variés : Alternance développement web, community manager, assistante comptable, postulant à une Licence pro concept et processus de mise en forme des matériaux, candidat au concours de contrôleur des finances publiques, gestionnaire de paie, agent polyvalent en commerce de détail, commercial, vendeuse en librairie, vendeur en textile. La moyenne d’âge des participants est de 43 ans.

Mise en œuvre par FACE Loire-Atlantique en partenariat avec le Département, ce dispositif a pour objectif de favoriser le retour à l’emploi durable d’une dizaine d’allocataires du RSA (Revenu de solidarité active) suivis par les Unités emploi du Département et engagés dans un parcours d’insertion professionnelle.

Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, souligne à l’occasion de ce lancement : « La Job Academy s’inscrit dans l’ensemble des actions que le Département met en place pour l’insertion socio-professionnelle des allocataires du RSA. Ensemble, nous devons faire de la Loire-Atlantique, un département toujours plus solidaire où chaque personne exclue pourra retrouver dignité et confiance en soi grâce à un emploi, une formation, en résumé une activité. La crise sociale qui s’annonce due au Covid-19 nous oblige d’autant plus à utiliser tous les leviers pour lutter contre la pauvreté. »

 

Le parrainage pour développer son réseau

Pour aider ces jobbers et jobbeuses de cette nouvelle promotion, douze parrains et marraines, dont cinq nouvellement engagés, issus de sept entreprises se mobilisent pendant 4 mois : Engie Entreprises et Collectivités (2 personnes), Polysoude, Société générale, Incoms, Cnieg (3 personnes), Keolis, Aleho Emploi, un professeur d’université du CHU et une consultante.

Ils vont conseiller les personnes dans la préparation de rendez-vous, assurer un suivi régulier de leurs démarches de recherche et les faire bénéficier de leur propre réseau. Ils leur apporteront également un soutien méthodologique et moral. Leurs fonctions sont variées : responsable recrutement, référent RSE (responsabilité sociétale des entreprises), responsable magasin, chargé d’affaires économie sociale et institutionnels, professeur d’université, responsable commerciale, consultante formatrice, responsable pôle management et développement informatique, responsable RH, responsable études et méthodes, conseillère en insertion professionnelle.

Pendant l’accompagnement, d’autres professionnels d’entreprises s’engageront sous différentes formes : propositions d’offres d’emploi ou de stages, mise en réseau du candidat, remise en confiance, simulations d’entretiens collectif ou individuel, visites d’entreprise, de centre de formation, etc.

 

Des animations collectives pour reprendre confiance

Les entreprises s’engagent aussi à assurer des animations collectives : présentation des métiers et visites (Kéolis, Opco Commerce, Lacroix Electronics), des séances de simulations d’entretien, job dating avec des sociétés d’intérim, travail sur la valorisation des compétences, apport en techniques de recherche d’emploi, etc.

Afin d’aider les candidats à appréhender leurs entretiens de recrutement avec moins de pression, des ateliers de développement personnel seront proposés : gestion du stress, communication, connaissance et estime de soi, maîtrise des codes de l’entreprise par secteurs d’activités, identification des compétences, atouts et qualités. Ces ateliers sont animés par des consultants, bénévoles pour FACE.

Cet accompagnement sur mesure, individuel et collectif, vise à redonner confiance aux personnes, à leur apporter des outils et des conseils pragmatiques, à leur proposer des offres d’emploi ou stages.

En plus de l’aide de son parrain/marraine, chaque jobber ou jobbeuse bénéficie d’un accompagnement vers l’emploi de quatre mois assuré par FACE Loire-Atlantique : point sur les démarches de recherche d’emploi, préparation d’entretiens, propositions d’offres, mise en réseau, etc. et de l’engagement de bénévoles sur des rendez-vous à la carte et l’animation d’ateliers.

Par ailleurs, FACE Loire Atlantique poursuit ses actions en faveur de l’égalité femmes/hommes en proposant en partenariat avec Audencia, une initiation à la négociation salariale Negotraining.

Au total 22 demi-journées d’animations collectives seront proposées.

 

Pour mémoire

FACE Loire-Atlantique organise plusieurs Job Academy à destination de publics ciblés (RSA, seniors…) et bénéficie du soutien de l’État, du Département de Loire-Atlantique, de Nantes Métropole et des entreprises adhérentes de FACE Loire-Atlantique. Depuis le lancement en 2006 de la 1ère Job Academy, près de 700 chercheurs d’emploi ont été accompagnés dans les promotions « Academy » par FACE Loire-Atlantique, avec un taux d’accès à l’emploi durable (CDI ou Contrats de plus de 6 mois) de 60 % en moyenne.

La 1ère Job Academy RSA a été lancée en mars 2016 avec le Département et réunissait 13 candidats.

 

 

A propos de FACE – Fondation Agir Contre l’Exclusion – Loire Atlantique

Créé en 2006 à l’initiative des entreprises et répondant au souhait des collectivités locales, le club d’entreprises FACE Loire-Atlantique a pour objet d’agir dans les domaines de l’emploi et de la lutte contre les discriminations. Il rassemble et mobilise plus de 400 entreprises de tous secteurs d’activités et de toutes tailles, sur les territoires de Saint-Nazaire et Nantes. FACE Loire Atlantique est affilié à FACE, Fondation Agir Contre l’Exclusion reconnue d’utilité publique, réseau regroupant 5 650 entreprises à travers ses 63 clubs locaux. www.faceloireatlantique.fr www.fondationface.org

 

Un engagement fort du Département en faveur de l’emploi et l’insertion

La Job Academy s’inscrit dans le cadre des politiques globales que le Département met en œuvre pour l’insertion socio-professionnelle des allocataires du RSA dont les grands axes sont : renforcer l’accès et le maintien en emploi, renforcer le pouvoir d’agir des personnes, favoriser la cohérence des interventions en matière d’insertion.

Terre de solidarités et d’innovations sociales, le Département engage tous les leviers possibles pour lutter contre le chômage et l’exclusion. Quelques exemples :

⇒ Soutien à l’expérimentation Territoire zéro chômeur de longue durée à Pont-Château, qui devrait être mise en application dès que la loi l’y autorisera.

⇒ Engagement auprès de 17 autres départements pour pouvoir expérimenter le revenu de base

(fusion d’allocations versée de manière automatique et inconditionnelle et ouverte aux 18-24 ans).

⇒ Engagement dans la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. En contractualisant avec l’État, le Département va pouvoir renforcer des actions concrètes déjà menées (grâce à des financements complémentaires) : accueil social universel, accompagnement renforcé des personnes vers l’emploi.

⇒ Expérimentation du Service public de l’insertion installé début octobre au Département qui vise  à coordonner les actions des divers partenaires au service de la continuité des parcours des personnes.

⇒ Engagement dans le dispositif « parcours emploi compétence » qui permet de recruter des personnes.

⇒ Soutien aux structures d’insertion par l’activité économique : 70 structures ont été soutenues pour un montant de 8,22M€ en 2019.

 

Accompagner les allocataires du RSA

Pour permettre aux habitants de Loire-Atlantique éloignés de l’emploi de s’insérer dans la société et d’acquérir une meilleure autonomie, le Département veille à l’accès aux droits, enjeu essentiel de solidarité pour les personnes les plus vulnérables. Il garantit ainsi un revenu minimum grâce au revenu de solidarité active (RSA).

Le financement du RSA représente un budget de 190 M€ pour le Département en 2020 (contre 175,6M€ en 2019).

Après une dynamique de baisse pendant plusieurs années, le nombre d’allocataires a fortement augmenté en 2020 avec la crise sanitaire. À la fin du mois de juillet 2020 il y avait 32 026 ménages allocataires du RSA et la progression est de près de 10% entre juillet 2019 et juillet 2020.

Au-delà de son obligation légale concernant la gestion du RSA, le Département s’est fortement engagé dans un dispositif d’accompagnement social et professionnel des allocataires.

Le Département facilite les passerelles entre les allocataires du RSA et les entreprises pour leur permettre de découvrir les métiers, la vie de l’entreprise, d’échanger sur leur projet professionnel, les attentes des recruteurs… Les unités emploi du Département ont pour missions l’accompagnement les allocataires du RSA vers l’emploi et le développement des partenariats avec les entreprises.

Les unités emplois du Département accompagnent plus de 5 000 allocataires du RSA par an dont plus de 1 000 accèdent à un contrat chaque année. Le Département poursuit son partenariat avec Pôle emploi pour une offre d’accompagnement global vers l’emploi. En 2019, à fin novembre, 1 130 nouvelles personnes ont bénéficié de cet accompagnement.

⇒ En lien avec les allocataires du RSA, les unités emploi proposent :

– un diagnostic personnalisé de leur parcours : identification de compétences et analyse des expériences

– l’élaboration d’un projet professionnel: orientation, formation, ..

– une aide à la recherche d’emploi : CV, lettre de motivation, préparation à l’entretien de recrutement, mise en relation avec des employeurs

⇒ Pour faciliter les démarches de recrutement des entreprises, les unités emploi :

– aident les entreprises à recruter : analyse des besoins, élaboration des fiches de poste, proposition de candidatures présélectionnées…

– accompagnent et suivent les salariés recrutés: parcours d’intégration, mise en place de formation

– informent et conseillent les recruteurs sur les aides à l’emploi et à la formation, les clauses d’insertion

 

Chiffres clés des Unités emploi du Département

⇒ 6 unités emploi en Loire-Atlantique regroupant 65 professionnels accompagnent de manière renforcée les chercheurs d’emploi allocataires du RSA et des entreprises dans leur projet de recrutement,

⇒ En 2019, elles ont accompagné 5 025 personnes : 683 ont accédé à un emploi classique, 1 639 à un contrat aidé.