27 septembre 2017, Commentaires Commentaires fermés sur L’opération Phénix s’étend en Loire-Atlantique

De gauche à droite : Xavier, Tostivint, vice-président Développement des compétences au Medef 44, Nicolas Antheaume, directeur de l’IAE de Nantes, Patrick Cheppe, président du Medef 44, Noël Barbu, vice-président des Finances à l’Université de Nantes.

Dispositif original facilitant le recrutement en entreprise de diplômés en Lettres, Sciences Humaines et Sociales, et Sciences, lancée en 2007 par le cabinet de conseil et d’audit Pwc,  l’opération Phénix se développe pour la première fois en Loire-Atlantique grâce à l’IAE et au soutien du Medef 44.

Si l’opération Phénix était accessible à tous les étudiants de France, la formation n’était jusqu’ici dispensée qu’à Paris. En 2017, et grâce à l’initiative de la Commission Enseignement & Entreprises du Medef 44, des étudiants ont pu intégrer une entreprise de la région tout en suivant une année en alternance au titre du Master Management et Administration des Entreprises (MAE) de l’IAE de Nantes, partenaire du programme.

La première promotion “Phénix 44” regroupe 8 candidates SHS

Réunie le lundi 18 septembre 2017 au sein de l’IAE de Nantes, Phénix 44 est parrainée par Patrick Cheppe, président du Medef 44, convaincu que  “celles et ceux qui sont issus des matières subtiles sont utiles à la complexité du monde de l’entreprise qui va plus vite que la capacité de l’humain à l’intégrer”. A ses côtés, Nicolas Antheaume, directeur de l’IAE de Nantes, Noël Barbu, vice-président Développement et partenariats économiques – Affaires Financières Présidence de l’Université de Nantes et Xavier Tostivint, vice-président Développement des compétences pour le Medef 44, se sont félicités de ce partenariat “riche, qui prend des formes inattendues, en cassant les codes”. Océane Martinoty, aujourd’hui manager chez Pwc et en charge de la coordination de Phénix sur le plan national, avait fait le déplacement depuis Paris pour assister à cette première locale. Elle-même “ancienne Phénix”, Océane Martinoty peut témoigner du succès d’une telle opération qui “fait rapprocher deux mondes qui ne se parlent pas d’office, et qui fonctionne”. Effectivement, en 10 ans d’existence, 280 universitaires ont été ainsi recrutés au sein d’une vingtaine d’entreprises partenaires.

Trois entreprises partenaires du Medef 44 ont rejoint le programme

Pour Sylvain David, responsable RSE “l’opération a tout son sens au sein de CETIH qui évolue dans un monde de plus en plus digital, et dans lequel le manager doit apprendre à “s’humaniser”. En cela, le regard nouveau d’Alexia, diplômée en Master Recherche Sociologie, leur sera utile pour accompagner leurs organisations dans cette nouvelle facette de l’activité qui prend de plus en plus d’ampleur. Chez Edf, 40 % des recrutements sont issus de l’alternance. L’opération Phénix représente malgré tout un “progrès”, pour Olivier Delourmel, chef de projets RH, et Thierry Jahier, chargé de mission qui encadrera Lucie. L’intégration de cette diplômée d’Histoire de l’Art devrait permettre de bousculer des situations établies chez Edf, comme la verticalité des métiers, en essayant de nouvelles approches. Grâce à son savoir-faire et savoir-être, ils espèrent “transformer cette verticalité et faire travailler les gens entre eux”. Hélène Maury-Boutant, responsable développement RH, partage le point de vue en se félicitant de l’intégration de Gabrielle au sein de Terrena, dont les compétences au diagnostic sociologique va amener le Groupe à réfléchir autrement sur les parcours d’intégration de leurs nouveaux collaborateurs.

Réjouis par cette initiative, le souhait de chacun est celui d’accueillir à la prochaine rentrée davantage de participants auprès d’entreprises de taille et d’activité diversifiées.

Derniers articles Medef 44