14 décembre 2018, Commentaires Commentaires fermés sur La situation des commerces est grave, maintenons le dialogue

Nantes, le 03 décembre 2018

Le préfet de Loire-Atlantique a publié vendredi 30 novembre un arrêté remettant en cause les dates d’ouvertures dominicales des commerces sur la métropole nantaise négociées par les partenaires sociaux. Cette mesure impulsée par le gouvernement s’impose naturellement à tous.

Cette décision exceptionnelle répond à une situation exceptionnelle que nous vivons depuis quelques semaines. Les blocages et filtrages perturbent profondément l’activité des entreprises, notamment des commerces à la période cruciale de Noël. Les blocages ont fait chuter parfois fortement la fréquentation, notamment des grandes surfaces, et elle désorganise la production de PME industrielles qui ne sont pas livrées à temps. Les commerciaux et techniciens sont ralentis et empêchés dans leurs déplacements tandis que les salariés sont dérangés pour se rendre au travail.

Le Medef 44 demande aux autorités de prendre les mesures permettant de maintenir la libre circulation des personnes et des marchandises, afin d’éviter à tout prix les blocages des activités économiques et tout particulièrement ceux des dépôts de carburant, essentiels à la vie économique comme au libre déplacement des personnes.

Le retour à l’ordre public est un impératif primordial.

La conséquence de ces blocages serait de perturber l’emploi et donc le revenu des salariés.

Malgré les casseurs, les manifestants ont souvent montré une attitude digne et responsable, et certaines de leurs attentes doivent être prises en compte. Les appels au dialogue doivent être entendus très rapidement.

 

Concernant l’accord territorial sur le commerce, le Medef 44 souhaite, après cette période exceptionnelle, qu’il poursuive son application pour le reste de l’année 2019.

Les décisions, notamment celles touchant aux partenaires sociaux, devraient toujours procéder d’une concertation et a minima faire l’objet d’une information. C’est pourquoi le Medef 44 demande aux pouvoirs publics de revenir au dialogue, sur le plan national comme territorial.

Contact presse : Vincent COMBEUIL 02 40 20 11 80 vcombeuil@medef44.fr